Retour à l'aperçu du projet

Le projet

La forêt
Le projet REDD+ de Loru protège 166 ha de forêt tropicale humide dans l'est de l'île d'Espiritu Santo, Vanuatu. Entre outres, il conserve l'habitat de l'oiseau Megapode de Vanuatu en danger critique (Megapodius freycinet layardi) et du Crabe de cocotier (Birgus latro). Le site abrite également plusieurs espèces d'oiseaux endémiques, parmi lesquels le Martin-chasseur à ventre roux (Todiramphus farquhari), le Monarch de Banks (Neolalage banksiana), le Ptilope de Tanna (Ptilinopus tannensis), l'Oeil blanc de Vanuatu (Zosterops flavifrons) Aplonis santovestris), le Carpophage de Baker (Ducula bakeri) et le Golden Whistler (Pachycephala pectoralis). Cette forêt tropicale fournit également une précieuse protection contre les cyclones, les inondations et les sécheresses pour la population de Loru.

D'autres avantages découlent de la prévention des ruissellements de sédiments. Lorsque les arbres sont récoltés, le sol est transporté dans les ruisseaux et les rivières. L'eau trouble qui en résulte rend la survie de nombreux organismes marins difficile. En outre les animaux et la population de Loru dépendent des ressources qu'un récif en bonne santé fournit.

En outre, le projet de forêt de Loru est en partie financé par le revenu généré par l'agroforesterie - en particulier de la vente du des fruits du Châtaignier mélanésien (Canarium indium).

Les gens
Ce projet est la propriété du Clan de Serkar, des propriétaires autochtones ni-Vanuatu. Le clan est composé de cinq familles d'une cinquantaine d'individus descendus du chef Serkar (1913-1997).

Ces propriétaires terriens ont renoncé aux droits de défrichage pour les plantations de cocotiers en échange de la possibilité de vendre des compensations de carbone. De cette façon, les recettes pour le développement économique local peuvent être générées. Le soutien à la gouvernance, à la gestion et au renforcement des capacités des entreprises communautaires est également fourni. De cette façon, les propriétaires fonciers locaux sont aidés dans la gestion de ce projet de conservation de la forêt tropicale et dans le développement des entreprises communautaires - la première reussite est une production de produits agroforestiers (noix de Canarium etc.) qui proviens des terres adjacentes possédées et gérées par la communauté.

Développer de projet : Ekos New Zealand

Certifié selon les critères de (lien: http://www.planvivo.org/texte: Plan Vivo).

Compenser maintenant

Nos projets de protection pour le climat

Notre sélection de projets de préservation de forêt

Questions ?

Nous sommes toujours à l'écoute de vos questions, écrivez nous ou appelez-nous !

Nous contacter